lundi, 5 décembre 2022

La start-up Hrtech Reflect lève 2 millions d’euros pour améliorer le jeu de surveillance des données RH

La start-up parisienne hrtech Show a en fait levé 2 millions d’euros lors d’un tour de table de pré-amorçage visant à stimuler davantage l’avancement des produits de l’entreprise, en intégrant de nouveaux services logiciels et en augmentant la taille du groupe.

La guerre des talents devenant de plus en plus répandue et pressante de jour en jour, il en va de même pour les défis liés aux services des ressources humaines et à leurs superviseurs associés. Attrition de groupe, longs processus de recrutement, augmentation de l’absentéisme, absence de variété ; tous les quotidiens qui pèsent sur l’esprit collectif du service des ressources humaines.

Pour aider les entreprises à garder une longueur d’avance sur leurs concurrents, un assortiment d’outils a en fait été reconstitué pour permettre au fabricant de rouler toujours plus vite. SIRH pour l’administration, ATS pour le recrutement, LMS pour la formation, eNPS pour l’engagement des travailleurs. Et pourtant, ce faisant, ce qui n’a pas été pris en considération, c’est que bien qu’il s’agisse d’outils identifiés dans leurs domaines particuliers, ils ont leur propre conception de l’information et ils ne sont pas complètement intégrés.

Aller dans Reflect, un outil de visualisation d’informations pour les groupes de personnes, les cadres et les superviseurs. En mettant tous les morceaux fragmentés d’une circulation du travail RH moderne et compétitive en un seul endroit, et dans une discussion visuelle ordonnée et claire pour comprendre, plusieurs tableaux de bord (rétention, variété, salaires, recrutement, signes sociaux, etc.) par exemple, Reflect est offrant aux individus pros l’accès à des informations structurées et historiques pour soutenir leur prise de décision.

« Aujourd’hui, les équipes People ont un rôle beaucoup plus tactique, compte tenu notamment du Covid 19. Très couple d’entre eux ont été formés à l’analyse de données ou peuvent s’appuyer sur des groupes de données expérimentés. Ils subissent une forte pression car ils ne disposent pas des données essentielles pour répondre aux questions suivantes : quelle est l’attrition dans un service particulier ? L’entreprise est-elle inclusive ? Est-elle le groupe de recrutement atteint ses objectifs ? » a discuté du PDG et co-fondateur de Reflect, Léopold Adam.

Toujours dans une phase de financement de pré-amorçage et fondé juste au début de cette année, les services de Show sont actuellement utilisés par Pennylane, Welcome to the Jungle, Batch , Partoo et SmallPDF.

Le cycle de pré-amorçage de 2 millions d’euros de Show a été mené par XAnge, avec la participation d’Evolem et de Kima Ventures. Plusieurs business angels composés de Roxanne Varza (Station F), Matthieu Birach (DRH de Doctolib) et Thibaud Elziere (eFounders) se sont également impliqués.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici