mardi, 5 mars 2024

L’hébergeur français OVHCloud dépose discrètement son entrée en bourse et vise à lever 400 millions d’euros

En fin de semaine dernière, le géant parisien de l’hébergement Web, dédié et cloud OVHCloud< /a> a discrètement fait approuver son introduction en bourse par l’organisme français de régulation boursière AMF (Autorité des marchés financiers). Grâce à cette opération, la société a l’intention de lever 400 millions d’euros.

Fondée en 1999, OVHCloud a levé un total de 650 millions d’euros en deux tours, le premier un tour de table de 250 millions d’euros qui a vu TowerBrook Capital Partners et Kohlberg Kravis Roberts (aka KKR) participant, ce dernier à un tour de table de 400 millions d’euros mené par JP Morgan Chase .

Le dépôt déposé auprès de l’AMF révèle que la société a réalisé un chiffre d’affaires de 632 millions d’euros à la fin de son dernier exercice (clos le 31 août 2020), un nombre en hausse de 8,9% sur un an- au cours de l’année. Compte tenu de l’EBITDA, il s’élève à 263 millions d’euros. L’entreprise enregistre environ 1,6 million de clients, dont « les 50 premiers représentent environ 8 % de l’activité et les 500 premiers environ 20 % ».

Au regard de la répartition géographique, 52 % du chiffre d’affaires sont générés par des clients situés en France, 28 % dans un autre pays européen et 20 % dans le reste du monde.

Si le nom OVHCloud vous dit quelque chose, oui, c’est le même fournisseur que a subi un incendie en mars de cette année, mettant hors ligne des millions de sites Web, y compris les portails d’agences gouvernementales, banques, magasins, sites d’actualités et une bonne partie des domaines .FR. A noter que dans le cadre du dépôt OVHCloud a déclaré une indemnisation de sinistre de 58 millions d’euros auprès des assureurs Axa.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici