dimanche, 22 mai 2022

Sheffield spin-out Aegiq lève 1,8 million de livres sterling pour la technologie de réseau quantique

Aegiq, une spin-out de l’Université de Sheffield qui met au point une technologie de mise en réseau sécurisée à l’ère de l’informatique quantique, a en fait levé 1,8 million d’euros de financement de démarrage pour sa plate-forme de photonique quantique.

Le financement, partagé exclusivement avec UKTN, a été dirigé par High-Tech Gründerfonds, une société de capital-investissement publique-privée basée à Bonn, en Allemagne.

Deepbridge Capital et des investisseurs providentiels également a fourni des fonds, portant le financement total d’Aeqiq à ce jour à ₤ 3,5 millions. La société réfléchit également à des fonds pour s’inscrire à un deuxième tour de table.

Les solutions de mise en réseau d’Aegiq sont centrées sur la photonique quantique, une branche de la science qui utilise la mécanique quantique pour coder, envoyer et traiter des détails en utilisant des particules de lumière.

Ses parties semi-conductrices déchargent des photons équivalents les uns des autres pour une utilisation dans la circulation essentielle quantique, un type de cryptage de fichiers qui résiste à la puissance de feu exceptionnelle des ordinateurs quantiques.

La société s’occupe d’intégrer ces sources de photons uniques dans des systèmes de détection, d’interaction ou de traitement des détails. Cela inclut les fibres d’interaction et les liaisons montantes par satellite.

Alors que les systèmes informatiques quantiques à part entière et sans erreur restent dans quelques années, les avancées récentes de et d’IBM ont en fait mis en évidence la nécessité d’outils de chiffrement capables de protéger les données des machines quantiques.

Le financement d’Aegiq fait suite à l’amélioration d’Innovate UK

Le dernier financement fait suite à un investissement financier de 1,4 million de livres sterling en 2020 d’Innovate UK, une agence gouvernementale qui propose des financements et soutien aux startups en démarrage.

Aegiq a déjà reçu des financements via des projets d’innovation, la valeur totale de ces fonds dépassant 20 millions de livres sterling.

La basée à Sheffield, qui veut devenir la « colonne vertébrale du marché des technologies quantiques basées sur les photons », a déclaré qu’il utiliserait les fonds pour « ouvrir de nouvelles opportunités » pour ses clients.

« Construire un réseau fiable et évolutif pour l’ère quantique est la clé de voûte nécessaire pour donner vie à l’impact de innovations quantiques, consistant en informatique quantique et également en détection », a déclaré le Dr Max Sich, PDG d’Aegiq.

La start-up a été créée à partir de l’Université de Sheffield en 2019 par Sich, CTO Dr Scott Dufferwiel, et le directeur financier Andrii Iamshanov. Son équipe de direction apporte plus de 20 ans de connaissances quantiques. C’est également un ancien élève du programme du centre de croissance de la région de Sheffield City, Y Accelerator.

« La source de photons unique établie par Aegiq représente une plate-forme technologique avec des spécifications exceptionnelles qui permet différentes applications. En tant que spécialiste de la photonique, Je suis plus qu’heureux d’investir ici et de soutenir ce groupe hautement qualifié dans son parcours », a déclaré le Dr Gernot Berger, responsable des investissements chez High-Tech Gründerfonds.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici