mardi, 6 décembre 2022

NetworkManager 1.40 publié, comprend 600 correctifs

NetworkManager tente de maintenir une connexion réseau active offerte à tout moment. Le but de NetworkManager est de rendre la configuration et l’installation du réseau aussi simples et automatiques que possible, tout en permettant un niveau élevé de modification et de contrôle manuel.

NetworkManager prend en charge la plupart des réseaux méthodes et protocoles de sécurité, WPA/WPA2/WPA3 (Individuel et Entreprise), filaire 802.1 x, MACsec et VPN. Il stocke des astuces réseau (secrets de cryptage de fichiers, informations de connexion) en utilisant un stockage sûr et sécurisé, soit dans le trousseau de clés de l’utilisateur (pour les connexions spécifiques à l’utilisateur), soit protégé par des autorisations d’administrateur système typiques (comme root) pour les connexions à l’échelle du système.

NetworkManager 1.40 arrive 3 mois après la version 1.38.0 et se compose d’environ 600 spots de 29 contributeurs. La toute nouvelle variante est facilement disponible en téléchargement ici, et certaines des modifications notables sont décrites ci-dessous.

Commandes hors ligne nmcli

nmcli prend désormais en charge un Indicateur -- offline, qui peut traiter les profils de connexion au format de fichier clé sans nécessiter le démon NetworkManager.

L’utilisation de NetworkManager concerne uniquement les profils de connexion, qui représentent une configuration réseau d’une interface utilisateur . Parallèlement aux autres interfaces utilisateur, la sous-commande nmcli connection permet de révéler, créer, effacer et personnaliser des profils. Jusqu’à présent, ces opérations parlaient constamment avec le démon NetworkManager au moyen de l’API D-Bus.

Support MPTCP

NetworkManager peut désormais gérer les terminaux pour MPTCP. Les points de terminaison sont des adresses IP qui peuvent être révélées ou utilisées pour des sous-flux supplémentaires. Ceux-ci peuvent être configurés manuellement avec la commande ip mptcp endpoint d’iproute2 ou instantanément par le démon mptcpd. NetworkManager configure désormais instantanément les points de terminaison, comparable à la fonctionnalité de notification d’adresse de mptcpd.

IPv4 relie les adresses régionales avec la configuration manuelle/DHCP

Il y a un tout nouveau paramètre de profil ipv4.link-local pour rendre possible les adresses régionales de lien IPv4. Auparavant, IPv4LL ne pouvait être configuré qu’au moyen de ipv4.method=link-local. Désormais, le lien régional peut être configuré en plus des adresses manuelles ou auto/DHCP.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici