vendredi, 30 juillet 2021

Les identités numériques des consommateurs ont besoin de plus de protections de la vie privée, selon Mastercard Exec

Le vice-président exécutif de la nouvelle infrastructure numérique et des technologies financières chez Mastercard, Robert Schukai, a souligné le besoin de bien meilleures exigences en matière de confidentialité et de technologies avancées pour protéger les identités numériques, s’exprimant lors d’un discours liminaire à le Sommet virtuel de calcul sécurisé et privé du 6 juillet.

Schukai déclare que Mastercard est achetée avec un cryptage homomorphe, rapporte CISO MAG, qui est une méthode permettant de traiter les informations chiffrées sans avoir à les déchiffrer. Ceci, avec le nouveau groupe d’infrastructure numérique de l’entreprise, a l’intention de contrer les difficultés de confidentialité des données personnelles des clients et de modifier la façon dont les identités numériques sont échangées lors des transactions financières. Le Groupe se concentrera sur la sensibilisation des concepteurs et l’engagement avec le quartier Fintech.

« Aujourd’hui, nous sommes à un point important de la façon dont les données sont utilisées. Nous voyons une réelle exigence pour les consommateurs de contrôler leur données – pour que les consommateurs aient l’air d’avoir leur mot à dire sur la façon dont elles sont utilisées. Chez Mastercard, nous avons pris cela au sérieux et nous avons établi nos concepts de données en 2019 … ce sont des concepts auxquels chaque employé de Mastercard adhère aujourd’hui,  » a commenté Schukai.

En 2015, la société a fini par devenir membre de l’Alliance ID2020, afin d’améliorer les efforts de collaboration des organisations sur les options d’identité numérique portable, gérées par les utilisateurs et protégées.

Le service d’identité numérique biométriquement sécurisé de Mastercard « ID » est un réseau d’identité numérique multipartite qui offre aux personnes la possibilité de créer, de gérer et d’utiliser une identité numérique à usages multiples, selon le site Web de l’entreprise.

Mastercard a testé le système d’identification numérique avec un Australien l’université et le système postal du pays ; également en partenariat avec les télécommunications australiennes Optus pour intégrer l’« ID » à ses canaux mobiles, vocaux et de vente au détail en 2020.

Quatre choses doivent avoir lieu lors du traitement des données personnelles. Ceux-ci consistent en ; les clients possédant des informations individuelles, ayant le contrôle, ayant la possibilité de tirer parti de ces informations et étant assurés que Mastercard sécurisera les données. Ceux-ci aideront à mieux protéger les données des utilisateurs et à redonner le contrôle au client, selon Schukai. Ceci est possible via MyDataPortal de Mastercard, ce qui permet à tout le monde de voir et de gérer les informations personnelles.

« Nous pensons que les utilisateurs ne devraient avoir à partager que les données qui sont absolument essentielles au moment de la transaction, et c’est notre objectif pour toute entreprise avec laquelle nous travaillons ou tout cas d’utilisation qui existe », a déclaré Schukai.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici