lundi, 28 novembre 2022

La française Rainbow lève 2 millions d’euros pour renforcer sa marque

La française Rainbow, qui vise à devenir le principal portefeuille de marques à base de chanvre en Europe, a levé 2 millions d’euros lors du récent tour de table des enfants.

Fondée par 5 entrepreneurs en novembre 2019, Rainbow a connu une croissance exponentielle au milieu de la catégorie CBD en plein essor. A ce jour, deux marques à base de CBD ont été lancées par Rainbow : Kaya (produits alimentaires, principalement des compléments alimentaires) et Peace and Skin (cosmétiques).

Les marques ont été créées avec un objectif clair : être une offre nomade qui aide les consommateurs à se détendre et à trouver une minute de détente. Contrairement à beaucoup d’autres de la catégorie, Kaya et Peace and Skin utilisent également des plantes naturelles ainsi que du CBD dans les produits, qui contribuent à atténuer le stress et ses effets nocifs.

La récente vague de financement, qui a été levé à la fois auprès d’investisseurs nouveaux et existants, notamment Senseii Ventures (fonds de capital-risque) et Artemis Development (fonds américain pour le cannabis), contribuera à alimenter l’objectif de la marque Rainbow alors qu’ ils se développent sur des marchés européens plus larges– plus récemment l’Italie, l’Allemagne et la Pologne.

La société parisienne, qui a également un enfant siège à Londres et à Berlin, célèbre plus de 15 000 clients depuis septembre 2020 et des ventes record qui devraient avoisiner les 5 millions d’ici la fin de l’année. La société a également annoncé des références chez les principaux détaillants en et au Royaume-Uni avec environ 1 000 magasins au total.

Cette levée de fonds permettra à Rainbow de se développer à l’international. Avec des produits déjà commercialisés dans une dizaine de pays, Rainbow s’apprête à faire passer ses effectifs de 35 à 50 salariés d’ici fin 2021. Ce financement permettra également le lancement de nouvelles marques et gammes de produits à base de CBD made in France, une première sur le marché puisque le CBD devait être importé jusqu’aux évolutions réglementaires françaises.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici