mercredi, 8 février 2023

Pixel 6, on n’en est pas encore là : problèmes de Wi-Fi avec les patchs de février

Il semble qu’il soit essentiellement possible d’activer une seule des deux connectivités sans fil à la fois : si le Wi-Fi est actif, le Bluetooth ne fonctionne pas, et vice versa. Cependant, les problèmes semblent plus liés au Wi-Fi qu’au Bluetooth (également mentionné explicitement dans le changelog comme un domaine sujet à des améliorations par le patch) : beaucoup disent que le Wi-Fi se déconnecte toujours après quelques minutes de veille, et que dans certaines circonstances, il n’est pas possible de se connecter à des réseaux enregistrés qui jusqu’à présent fonctionnaient correctement.

Pour le moment aucune solution temporaire n’a été découverte. Selon les utilisateurs qui l’ont contacté, le support technique de Google suggère simplement de réinitialiser le téléphone aux paramètres d’usine, mais la procédure ne résout ni n’atténue la situation. Il est même inutile de supprimer et de rajouter des réseaux Wi-Fi. Le redémarrage de l’appareil vous donne un répit qui ne dure que quelques minutes. Malheureusement, bien que l’idée du partitionnement A/B (ou Seamless Update) le suggère, il n’existe pas de moyen simple et immédiat de revenir à la version précédente du système d’exploitation. La seule alternative est de flasher l’image d’usine précédente, ce qui implique une réinitialisation matérielle.

Pour rappel, il convient de rappeler qu’il s’agit du troisième correctif publié par pour ses produits phares de dernière génération, et c’est le troisième dans lequel des problèmes et des complications sont signalés (même si, il convient de noter, des progrès significatifs ont été par rapport à la qualité du logiciel au lancement). Le premier, celui de décembre, a été interrompu en raison de problèmes de stabilité de la connexion lors des appels téléphoniques, après être arrivé en retard ; le second, en janvier, est arrivé en retard et a corrigé les bugs les plus sérieux, mais en a laissé plusieurs ouverts. On ne sait pas à quel point ce bogue est répandu du Wi-Fi du patch de février, mais il est intéressant d’observer qu’en une seule journée, le fil sur Reddit a déjà atteint 127 commentaires et 113 likes. Cela étant, le conseil est d’éviter, du moins pour l’instant, d’installer le correctif.

Ce n’est pas une justification, mais disons que ces problèmes logiciels étaient dans un certain sens une hypothèse assez concrète : les Pixel 6 sont des smartphones très particuliers, car non seulement ils disposent d’un SoC complètement nouveau et ad hoc, mais ce Le SoC est fabriqué par un fabricant peu conventionnel – Samsung est sur le marché avec ses Exynos depuis des années, mais leur utilisation a été plutôt limitée – et les cas de partenariats avec des sociétés tierces ont été très rares.

Nous ne savons pas laquelle des deux sociétés est réellement impliquée dans le développement et le support logiciel de la puce. Habituellement qui l’a produit (donc Qualcomm, MediaTek…) s’en charge, mais Tensor est un cas anormal : il porte la marque mais il est clair que Samsung est fortement impliqué dans sa réalisation, il n’a pas seulement fourni les machines pour les fabriquer. Pourtant, c’est possible dans les deux cas c’est de l’inexpérience (relative) : si c’est Samsung, parce qu’il a l’habitude de garder ses SoC pour lui, si c’est Google, parce qu’il a jusqu’à présent utilisé des puces Qualcomm, qui dispose d’une infrastructure de support / développement beaucoup plus éprouvé et efficace.

VIDÉO

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici