lundi, 23 mai 2022

Des soldats irakiens tués dans une attaque présumée de Daech contre une caserne de l’armée

Onze soldats irakiens ont en fait été tués lors d’une attaque nocturne du groupe Daech contre leur base dans la province orientale de Diyala.

« Onze soldats (…) ont en fait été tués lors d’une attaque menée par Daech (…) visant une base de l’armée », a déclaré vendredi un haut responsable militaire basé à Diyala, sous couvert de confidentialité.

L’attaque a eu lieu « vers 23h30 GMT (02h30) contre une base dans la région de Hawi al Azim », a ajouté la source.

Le gouverneur de la province de Diyala, Muthanna al Tamimi, a validé le bilan, selon l’Iraqi News Company.

Mais il a également frappé l’armée irakienne, alléguant qu’elle avait été prise au dépourvu.

 » Le principal facteur (pour cette attaque) est la négligence des une partie des militaires, puisque la base est renforcée », a-t-il déclaré.

« Il y a une caméra vidéo thermique, des lunettes de vision nocturne et une tour de guet en béton. »

Le groupe Daech a pris le contrôle de vastes pans de l’Irak un d Syrie en 2014.

L’Irak a déclaré la défaite de Daech en décembre 2017, mais des attaques de faible niveau par le groupe ont persisté dans le pays, éclatant à divers endroits.

Le groupe a revendiqué un attentat contre un marché dans la ville de Sadr, un quartier résidentiel de la capitale Bagdad, qui a tué de nombreuses personnes en juillet 2015.

Un rapport de l’ONU en 2015 a estimé qu’environ 10 000 combattants de Daech sont restés actifs dans tout l’Irak et la Syrie.

Source : TRTWorld et sociétés

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici