samedi, 1 octobre 2022

L’Iran examine le « texte final » de l’UE pour relancer l’accord sur le nucléaire à la fin des pourparlers

L’Iran a déclaré qu’il examinait un « texte final » présenté par l’Union européenne lors des négociations à Vienne visant à rétablir un accord nucléaire de 2015 entre Téhéran et les puissances mondiales.

« Dès que nous avons reçu ces idées, nous avons transmis notre réponse et nos considérations initiales… mais naturellement, ces éléments nécessitent un examen approfondi, et nous transmettrons nos points de vue et considérations supplémentaires », l’agence de presse d’État IRNA a cité un ministère des Affaires étrangères anonyme. officiel comme l’a dit lundi.

Les commentaires sont intervenus après qu’un responsable européen, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a déclaré que l’UE avait déposé la version « finale » du texte, les négociations sont terminées, « et il ne sera pas renégocié. »

Les pourparlers visant à relancer l’accord sur le programme nucléaire iranien ont repris jeudi à Vienne, des mois après leur impasse.

Des sources iraniennes ont suggéré qu’une enquête de l’Agence internationale de l’énergie atomique est un point d’achoppement clé dans la relance de l’accord nucléaire connu sous le nom de Plan d’action global conjoint (JCPOA).

Mais le responsable européen a déclaré : « Cela n’a rien à voir » avec le JCPOA.

L’Iran a déclaré dimanche que l’AIEA devrait « complètement » résoudre les problèmes liés aux questions sur les matières nucléaires sur ses sites non déclarés.

Le conseil des gouverneurs de l’AIEA a adopté une résolution en juin, reprochant à l’Iran de ne pas avoir expliqué de manière adéquate la découverte de traces d’uranium enrichi sur trois sites auparavant non déclarés.

Le responsable du ministère iranien des Affaires étrangères a ajouté lundi que, lors des pourparlers de ces derniers jours, « nous avons partagé nos positions avec les autres parties, et des progrès relatifs ont été réalisés sur certaines questions. »

Il a ajouté que l’équipe de négociation cherche à « protéger les droits et les intérêts de la nation iranienne » ainsi qu’à « assurer les avantages et garantir la mise en œuvre durable des obligations de l’autre partie et empêcher la répétition de États-Unis comportement illégal ».

Les négociations pour relancer l’accord ont commencé en avril 2021 avant de s’arrêter en mars.

L’accord de 2015 a accordé un allégement des sanctions à l’Iran en échange de restrictions sur son programme nucléaire pour garantir que Téhéran ne pourrait pas développer une arme nucléaire – ce qu’il a toujours nié vouloir faire.

Mais le retrait unilatéral des de l’accord en 2018 et la réimposition de sanctions économiques sévères ont incité l’Iran à commencer à revenir sur ses propres engagements.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici