dimanche, 16 janvier 2022

La fintech Twig de « Bank of Things » rapporte 35 millions de dollars pour une application qui échange des articles d’occasion contre des NFT

La fintech basée à Londres pour l’économie circulaire Twig a en fait levé 35 millions de dollars (₤ 25,7 millions) dans le cadre d’un tour de table de série A.

Le financement sera utilisé pour assister le déploiement de Twig l’infrastructure de paiement verte « première du genre » Web 3.0, ainsi que ses offres financières actuelles.

Il prévoit également d’utiliser l’argent pour financer sa croissance vers l’UE et les États-Unis. La mise à l’échelle déclare qu’elle se consacre à contribuer favorablement à l’environnement avec sa technique. Elle est déjà membre de la structure Ellen MacArthur et est en train d’acquérir une certification B-Corp.

Branch se présente comme une «  de choses », néanmoins, il s’agit en réalité d’une monnaie électronique compte et ne relève donc pas des mêmes exigences légales ou des mêmes garanties. Il permet aux utilisateurs de « tokeniser » des articles usagés et de les échanger, puis d’utiliser l’argent pour acheter des crypto-monnaies et des NFT.

La mise à l’échelle cible les milléniaux et la génération Z.

Basé au Royaume-Uni Fasanara Capital a dirigé l’investissement, tandis que d’autres financiers cachés des dirigeants actuels et anciens de LVMH, Valentino, Balmain, Tod’s, Swarovski, L’Oréal, Barclays, Goldman Sachs et Scalapay y ont participé.

Fondateur et PDG, Geri Cupi, a déclaré : « Nous avons investi beaucoup de temps à comprendre à la fois les modèles de clientèle et les exigences de style de vie de la génération Z et du public de base du millénaire et pensons que nous pouvons répondre de manière unique à leurs besoins et à un public plus large, désormais dans le monde entier. Nous sommes ravis d’avoir la capacité d’étendre notre offre de produits et être facilement disponible aux et dans l’UE cette année. »

Créé par Cupi en 2020, Branch a l’intention de combiner les paiements avec la revente et de permettre aux consommateurs de monétiser leurs produits de manière durable. La plateforme propose à ses utilisateurs d’offrir ou d’échanger des appareils électroniques ou leurs vêtements de style contre de l’argent. Il propose également un compte bancaire pour envoyer et obtenir des paiements en ligne, ainsi qu’une carte de débit Visa gratuite.

La branche a été lancée pour le grand public en juillet 2021 et l’entreprise déclare que son application en a vu plus de 100 000. téléchargements mensuels. L’entreprise déclare que ses facilités de paiement écologiques Web 3.0 seront les premières du genre lorsqu’elles seront déployées.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici