samedi, 24 février 2024

Kamaz fabriquera des véhicules électriques de marque Moskvich

Sous la pression des sanctions occidentales, la Russie fait une nouvelle tentative de production nationale de véhicules électriques. Le constructeur russe Kamaz restaure la marque Moskvich de l’époque soviétique, mais avec une participation chinoise, et produira le Moskvich 3 dans une usine près de Moscou abandonnée par Renault.

Le Moskvich 3 électrique semble une copie de le JAC S4 de Chine, que Kamaz n’assemblera à l’usine qu’à partir de décembre. L’entreprise vise à fabriquer 600 voitures et camions avant la fin de l’année, dont 200 seront électriques. Les 400 restants continuent de compter sur des moteurs à combustion interne. En 2023, Kamaz déclare vouloir construire au minimum 50 000 voitures et camions, dont 10 000 véhicules électriques. Les objectifs pour 2024 sont de 100 000 voitures et camions, dont 20 000 voitures électriques.

Il reste à voir si ces ambitions se concrétiseront. De nombreux constructeurs de voitures et de camions ont en fait tenté de lancer la production de véhicules électriques en Russie. En août de cette année, le constructeur russe Lada Avtovaz a annoncé son tout premier modèle électrique appelé Lada e-Largus. Les voitures et le camion sont basés sur la Dacia Logan MCV, qui a été arrêtée en 2013 mais qui ne devrait pas arriver avant 2024, voire pas du tout. Auparavant, le petit véhicule électrique russe Zetta était prévu pour fin 2021, mais nous n’avons plus entendu parler de ce projet depuis.

Reuters.com

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici