mardi, 31 janvier 2023

ASML aborde 2023 avec confiance

Le géant de l’industrie des puces a généré des ventes de 6,4 milliards d’euros au quatrième trimestre de 2015. Les ventes annuelles ont augmenté de 14 % pour atteindre un total de 21,2 milliards d’euros. Les revenus ont légèrement diminué, passant de 5,9 milliards d’euros en 2021 à 5,6 milliards d’euros en 2022.

Obstacles

Le PDG Peter Wennink a indiqué que le marché avait en fait connu des jours meilleurs. Les éléments comprennent l’inflation, la géopolitique et les sanctions à l’exportation. Selon Wennink, les clients d’ASML prévoient une reprise du marché au second semestre de cette année.

Le PDG n’a pas évoqué la possibilité d’interdictions supplémentaires du gouvernement fédéral sur l’exportation de la technologie de production de puces vers la Chine. La question est passée en revue par les Pays-Bas et les États-Unis.

Projections

ASML dit ne pas être stressé par les ventes annuelles de 2023. 6,3 milliards d’euros de commandes ont été passées au quatrième trimestre 2022. Le portefeuille de commandes s’élève à 40 euros 0,4 milliard d’ici la fin de l’année.

La société prévoit une augmentation annuelle de 25 % par rapport à l’année dernière. Le tout premier trimestre de 2023 devrait rapporter entre 6,1 et 6,5 milliards d’euros, en hausse par rapport aux projections initiales des analystes.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici